Le « Made in Brazil » gagne de la place dans les spas de luxe

Se vanter d'une marque internationale attire toujours l'attention, mais des hôtels renommés tels que Copacabana Palace, Fasano, Hyatt et Botanique, ainsi que le spa Lapinha, utilisent des produits fabriqués au Brésil et développent des thérapies à saveur brésilienne.

Les spas qui promettent de soigner la santé et la beauté utilisent traditionnellement des marques étrangères pour attirer les consommateurs. Mais le « made in Brazil », avec des marques et des produits développés dans le pays, prend de plus en plus de place dans ce type de services destinés à des publics aisés.

Au World Spa & Wellness Forum, qui s'est tenu à Londres la première semaine de mars, étaient présents des représentants des principales chaînes d'hôtels de luxe : Four Seasons, Mandarin Oriental, Rosewood et Oetker Collection. Margareth Brepolh, associée et directrice qualité chez Lapinha, était également présente.

Ce spa situé au Paraná, une référence nationale qui fête ses 53 ans, utilise trois marques dans ses soins : la brésilienne Adcos, l'argentine ProDermic et l'espagnole Skeyindor. L’exécutif affirme que « la majorité demande un meilleur sommeil, c’est pourquoi nous avons créé le programme « Well Sleep », car le sommeil est important pour la peau, la beauté et même la perte de poids ». Elle a souligné lors de l'événement à Londres que la tendance mondiale est de considérer le spa comme un lieu de « soins de beauté intégral », c'est-à-dire que le consommateur cherche à prendre soin de son corps et de sa tête : il veut santé, bien-être et beauté. .

Se vanter d'une marque internationale attire toujours l'attention, mais des hôtels renommés tels que Copacabana Palace, Fasano, Hyatt et Botanique utilisent des produits fabriqués au Brésil et développent de plus en plus de thérapies à saveur brésilienne.

Cette régionalité, qui vise à valoriser le « made in Brazil », est aussi la tendance qui dicte les soins esthétiques dans les centres de soins de luxe.

La société française Guerlain, qui baptise le spa Asaya by Guerlain de l'hôtel Rosewood de São Paulo, cherche à donner une touche brésilienne aux soins. Le spa occupe une superficie de 1 200 mètres carrés au cœur de la ville, à côté de l'Avenida Paulista. La marque y a planté son drapeau fin février après une longue négociation et en fait son premier spa en Amérique du Sud. L'un des plus luxueux du pays, ce centre de soins est le premier que la chaîne hôtelière Rosewood associe à son Asaya. marque.à la marque française.

D'autres marques françaises sont également présentes dans ce type de service sur le marché brésilien. Lâncome donne son nom au spa de l'hôtel Palácio Tangará, à São Paulo, et, dans une catégorie plus accessible, on retrouve les spas urbains et les spas d'autres hôtels sous les marques Caudalie et L'Occitane.

Source : Valeur 01.04.2024